© 2017 par La Marmotière Editions

120 rue Marcadet - 75018 Paris

07-82-32-28-52 editionslamarmotiere@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Pinterest Social Icon

Clémentine du Pontavice

La Marmotière éditions et toi

- Comment vos chemins se sont-ils croisés ?

Au départ, nous nous sommes croisées grâce à nos filles qui sont dans la même école. Nous nous sommes rapidement retrouvées au café le matin qui est vite devenu un café à idées puis à projets.

- En quelques mots, où as-tu puisé ton inspiration créer ce Petit Cahier d'Amour ?

D’abord, j’ai essayé de retrouver mes sentiments d’enfant et de grande sœur. De me souvenir de mes émotions, de mes élans d’amour, de mes jalousies envers mon frère et ma sœur.
Et puis, j’ai observé mes 2 enfants qui sont une source d’inspiration inépuisable.

Les livres et toi

- Quel est ton préféré ?

Pour les adultes, un des livres qui m’a le plus marquée est Siddhartha de Hermann Hesse qui est un voyage philosophique et initiatique puissant.
Pour les enfants, j’ai une affection toute particulière pour l’univers d’Arnold Lobel qui est poétique, décalé et tellement pertinent.

- À ton avis, quels sont les ingrédients indispensables pour qu’un livre séduise tant les enfants que leurs parents ?

Je pense qu’il faut arriver à toucher l’enfant que l’adulte a été. Si, en plus, il y a de l’intelligence, de l’humour, de la poésie et de la délicatesse, parents et enfants s’y retrouvent et il peut y avoir partage et transmission.

L’écriture et toi

- Devenir autrice et illustratrice, c’était un rêve d’enfant ?

Mon rêve c’était  de raconter des histoires. Je n’avais néanmoins pas d’idées sur le support ou la façon de le faire. Plus je « grandis », plus j’apprends à avoir confiance en ma manière de voir et de raconter. J’essaye d’aller au bout de mes envies et j’assume mes techniques parfois peu académiques en utilisant des mots, des dessins, des bijoux, parfois des chansons et peut-être un jour des films… 

- Pourrais-tu nous décrire ta journée type de travail ?

Mes journées ne se ressemblent pas et j’aime ça mais tout de même : tous les matins je m’occupe des mes enfants puis je vais prendre un petit café au comptoir. Ensuite, je me mets au travail. En général, je réponds d’abord à mes mails puis je vais à l’atelier pour écrire ou dessiner. Parfois j’ai des RDV et je cours un peu toute la journée.
J’alterne les moments où j’avance de manière très concentrée sur mes projets avec ceux où je papillonne un peu plus en apparence mais pendant lesquels c’est la « tempête de crâne » et où toutes mes idées se mettent en place.

Un peu plus de toi

Et après ?

- Peux-tu nous parler de tes projets (s’ils ne sont pas top secret !) ?

Petit cœur vient de sortir chez Nathan, c’est un très bel album jeunesse de Charlotte Roederer, ballade initiatique et philosophique. J’ai aidé mon amie à écrire le texte.
Je viens de terminer mon 2e titre Seul(s) au monde ? dans la collection Moucheron de l’École des loisirs. Il sortira en septembre.
Je travaille sur un livre avec Ghada Hatem qui est gynécologue sur l’amour et la sexualité pour les adolescents. Il sortira en novembre.
Je dessine pour une viticultrice qui fait du champagne BIO. J’imagine toutes ses nouvelles étiquettes.
Et je réfléchis au 2e titre des « Petits cahiers d’amour » pour grands-parents cette fois !

- Quel livre rêverais-tu d'écrire ou d'illustrer ?

Peut-être un roman illustré, plus long, une fiction qui raconterait ma famille atypique et mon histoire de manière poétique et décalée. 
Et après, pourquoi pas le transformer en film !

- Ce que tu aimes le plus

Partir en voyage.

- Ce que tu détestes par-dessus tout

Faire mes valises.

0