micro

Magali Hubac

micro

La Marmotière éditions et toi

- Comment vos chemins se sont-ils croisés ?

Sur Instagram ! La Marmotière a réagi à l'un de mes posts et en découvrant qui elle était, mon cœur s'est emballé à mille à l'heure ! À l'époque, je réalisais des peintures murales dans les crèches et je rêvais d'illustrer un livre pour les tout-petits... Du coup, prenant mon courage à deux mains, je suis allée à Paris rencontrer Camille et Raphaëlle. Nous avons passé un chouette moment à discuter avant de nous promettre de collaborer un jour peut-être !

- En quelques mots, où puises-tu ton inspiration pour illustrer la collection P'tite comptine en noir et blanc

Du théâtre d'ombre, des livres en papier découpé... Il y a un côté un peu magique et intemporel avec le noir et blanc. Ça ouvre un peu plus de place à l'imagination que les couleurs... dixit celle dont l'univers graphique est plutôt très très mais alors très coloré ! 
Et puis surtout chez mes enfants ! L'idée des P'tites comptines en noir et blanc est née en observant mon fils d'1 mois et demi se démener dans son transat pour attraper les cartes contrastes que j'avais imaginées pour lui. Ça a été LA révélation ! 

Les livres et toi

- Quel est ton livre préféré ?

Oh là là, je ne crois pas avoir de livre préféré, j'en aime trop ! Par contre, il y a deux livres qui m'accompagnent depuis toute petite : Le guerrier et le sage de David Wisniewski et Blanche-Neige dessiné par Warja Lavater. Et je crois que mon univers graphique s'inspire pour beaucoup de ces deux livres : les aplats et les superpositions de formes et de couleurs, les contrastes, les formes géométriques... 

- À ton avis, quels sont les ingrédients indispensables pour qu’un livre séduise tant les enfants que leurs parents ?

Hum... alors là ! C'est tellement subjectif ! Moi par exemple, j'aime quand les livres pour enfants sont décalés et pleins d'humour. Quand ils sortent des sentiers battus et des schémas conventionnels. Quand ils poussent les enfants à voir plus loin ou autre chose.

L’écriture et toi

- Devenir illustratrice, c’était un rêve d’enfant ?

Et bien non ! Mais c'est parce que je ne savais pas que c'était un vrai métier quand j'étais petite ! J'ai toujours vu mes parents un livre à la main, du coup, je voulais être libraire ou bibliothécaire. Et puis un jour j'ai compris, j'étais plus grande... beaucoup plus grande !

- Pourrais-tu nous décrire ta journée type de travail ?

Je n'ai pas vraiment de journée type... En général, je commence par jeter un œil à mes mails. Je vais sur Internet pour faire des recherches documentaires ou graphiques. Si je suis sur un projet, je m'y mets à fond. Autrement, j'explore, j'expérimente. Je laisse aller mon imagination. Et puis à 16 h 30, je file chercher mes enfants pour commencer une autre journée. 

MagaliHubac_profil.jpg

Un peu plus de toi

- Ce que tu aimes le plus

Mes enfants ! Les petits bonheurs du quotidien !

- Ce que tu détestes par-dessus tout

Oh, la liste est longue : ne pas prendre soin de notre planète, vouloir s'enrichir en spoliant les autres, ne pas venir en aide et puis... attendre !

Et après ?

- Peux-tu nous parler de tes projets (s’ils ne sont pas top secret !) ?

Héhé ! Je travaille actuellement sur un projet qui me tient à cœur. Un projet commencé il y a 5 ans puis abandonné, ne sachant pas vraiment écrire... Mais il y a quelques mois, j'ai enfin trouvé une autrice géniale ! Pour l'instant, nous reprenons les illustrations existantes mais ce n’est pas les nouvelles idées qui manquent !

- Quel livre rêverais-tu d'écrire ?

Hihi, j'ai le tempérament d'un petit chien foufou alors je crois que je rêverais d'illustrer tout plein de livres, du moment que le projet me plait et fait sens.