Méthode Montessori ou quand l’éducation positive s’invite en crèche

La pédagogie ou méthode Montessori a été développée par Maria Montessori, médecin pédagogue italienne du XIXe siècle. Cette pédagogie émane de plusieurs travaux d’observation d’enfants de différentes tranches d’âge.

Elle s’appuie sur trois principes essentiels au bon développement de l’enfant :
- L’aménagement de l’espace

- Le libre choix des activités et de leur durée (autodiscipline)

- Le respect du rythme de chacun.

L’objectif est que l’enfant puisse grandir à son rythme tout en acquérant une certaine autonomie, en l’aidant à faire tout seul sans faire à sa place.

 

Longtemps proposée aux enfants de plus de trois ans, cette pédagogie est de plus en plus utilisée dans les établissements d’accueil de jeunes enfants.

 

Un aménagement de l’espace structurant et rassurant

 

Dans les micro-crèches La Marmotière, cette pédagogie est appliquée en fonction des locaux, de l’espace disponible et des groupes d’enfants.

Accueillant 10 enfants d’âges mélangés, La Marmotière est propice à cette pédagogie.

 

Cette structure à taille humaine permet de faire des « coins » symboliques pour les enfants et leur offrir une autonomie dans leur quotidien :

 

- Un espace « cocon » pour les tout-petits

C’est un espace calme sur un tapis avec la mise en place d’activités sensorielles (visuelles : mobiles, images… ; auditives : chansons, comptines, histoires… ; préhension : hochet à attraper, balles sensorielles à picots, à trous…). L’adulte présent auprès du bébé lui laisse le temps de découvrir l’espace qui l’entoure, les odeurs, les couleurs, les bruits. Il l’accompagne tout au long de sa journée en respectant son rythme.

 

 

 

- Des pôles de jeux symboliques pour les plus grands

Fervente adepte de la citation Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place de Samuel Smiles, Maria Montessori propose que chaque jeu ait sa place au sein de la structure et se range au même endroit (les rangements peuvent être matérialisés par des photos des objets pour inviter les enfants à ranger eux-mêmes).

 

 

- Un espace repas

Cet espace est bien défini dès le début de l’année et bien symbolisé par les tables et les chaises. Durant le repas, des plateaux sont proposés aux enfants avec toutes les composantes du repas. Ainsi, ils pourront choisir l’ordre dans lequel ils souhaitent manger les aliments, gérer leur faim et leurs quantités eux-mêmes.

 

 

- Un espace de repos

Dans la pédagogie Montessori, il n’y a pas de lits à barreaux comme il était encore d’usage dans certaines crèches il y a quelques années. Ils sont remplacés par des matelas posés au sol. Pour Maria Montessori, nous ne devrions pas obliger un enfant à dormir car il serait capable de s’endormir seul quand il en ressent le besoin. Ce point de vue est à nuancer car il est important que l’enfant se repose durant ses journées à la crèche. À La Marmotière, des lits bas sont proposés aux enfants : pour les bébés, des lits bas avec contours, et pour les plus grands, des banquettes pour qu’ils puissent se coucher seul au moment du sommeil et se lever seul.

 

 

Le libre choix des activités et le respect du rythme de chacun

 

« Aide-moi à faire seul »

L’adulte, de par un travail d’observation de l’enfant, va cerner sa personnalité, son stade de développement afin de lui proposer des activités en adéquation avec ses capacités. L’adulte va accompagner l’enfant, l’aider, le guider sans jamais faire à sa place. Il laisse l’enfant faire ses propres découvertes dans un environnement sécurisé et sécurisant (tant sur le plan affectif que physique).

 

Favorisant le respect du rythme et l’intérêt de chacun, ce principe développe l’autonomie dans « le travail ». Ceci engendre une satisfaction de l’enfant dans ses apprentissages en répondant à son propre schéma de développement et participe ainsi à sa concentration.

 

L’enfant est invité à participer aux différentes activités en fonction de ses capacités, mais jamais contraint. Il sait que s’il n’y a plus de place, il doit patienter pour qu’une place se libère et ainsi participer à son tour. Il gère lui-même la durée de son atelier, dans la mesure où l’organisation de la journée en collectivité le permet (repas, change…), c’est-à-dire que s’il veut y participer 2 minutes, 10 minutes, etc., il en a la possibilité. Entre temps, des jeux libres (jeux toujours à disposition de l’enfant) sont proposés.

 

À La Marmotière, proposer un espace à taille humaine et accueillir des âges mélangés favorisent ce libre choix d’activités et ce respect du rythme de chacun.

 

Pour mettre en pratique cette pédagogie, La Marmotière travaille avec un taux d’encadrement de professionnelles supérieur à la réglementation, favorisant la sécurité, la bienveillance, l’éveil et l’autonomie de l’enfant et tend ainsi à son épanouissement.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents

April 24, 2018

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
0